♦

🆕 Bientraitance : connaître pour réagir, agir et déployer

Ce programme est à destination des cadres et des membres d’encadrement en exercice. Il vise favoriser la mise en œuvre des principes de prévention de la maltraitance et de développement des pratiques de bientraitance en adoptant une démarche de réflexion et d’actions centrée sur l’usager.

2 jours – 14 heures

Format PRESENTIEL

Contexte de la formation

La bientraitance est un élément central des politiques de qualité et de sécurité des soins. Elle mobilise tous les acteurs en plaçant le patient au cœur de la prise en soin. Il semble alors important de s’accorder sur ce que recouvre le concept de bientraitance, qui ne se résume pas à une absence de maltraitance, mais qui est à considérer comme une démarche volontariste, positive, soucieuse de placer l’humain au cœur des pratiques par le biais d’échanges continus entre tous les acteurs.

L’impact des modalités de financement sur les durées de séjour, les transformations de l’offre de soins, les professionnels en effectifs insuffisants… peuvent fragiliser la qualité des activités et prestations délivrées et donner lieu à « des plaintes d’usagers témoignant d’attentes interminables et inexpliquées, d’entraves et de contraintes qui paraissent absurdes, d’un manque d’écoute, de considération ou d’information ». C’est ce qui est appelé maltraitance « ordinaire », maltraitance « institutionnelle » ou « passive » dans l’étude de Claire COMPAGNON et Véronique GHADI. [1]

Il est alors intéressant de se mettre à l’écoute des patients, de leurs proches mais aussi des professionnels afin d’analyser les indicateurs avec des outils validés par l’HAS. Les temps d’échange et de réflexion tout au long des 2 jours de formation permettront un soutien méthodologique aux démarches d’amélioration de la qualité sans se substituer aux autres outils existants déjà sur l’établissement qui serviront de base aux travaux d’analyse durant la formation.

Considérant que la bientraitance est indissociable du management des professionnels, qu’elle doit être soutenue institutionnellement pour assurer son déploiement et son impact positif, cette formation s’axera également sur les éléments permettant de soutenir et d’encourager les interlocuteurs à mobiliser leurs ressources pour favoriser leur pouvoir d’agir. Ainsi, les participants à la formation auront également des clés pour faciliter les prises de conscience des automatismes de pratique, pour développer la détection par les professionnels des situations à risque ou des formes débutantes de maltraitances en aidant à préserver le sens du travail des équipes soignantes.

[1] https://www.has-sante.fr/jcms/c_1258960/fr/la-maltraitance-ordinaire-dans-les-etablissements-de-sante

 

 

 

Objectifs de la formation

À l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • Connaitre le cadre réglementaire de la bientraitance et de la prévention de la maltraitance
  • Maîtriser les recommandations de bonnes pratiques de l’HAS
  • Identifier et utiliser les outils nécessaires pour promouvoir et aider à la promotion de la culture de la bientraitance
  • Tenir compte des processus qui favorisent la modification des comportements en vue d’accompagner les équipes à la diffusion de la bientraitance dans l’établissement
  • Connaître les spécificités de la pédagogie des adultes
  • Définir des objectifs afin de former des pairs en interne

Contenu de la formation

  • Recueil des objectifs, positionnement et questions des participants, remise du plan d’action personnalisé, pré-test
  • Cadre réglementaire de la bientraitance et de la prévention de la maltraitance
    • Parlons de la même chose : bientraitance / maltraitance, définitions et notions clés
    • Public vulnérable
    • Maltraitances institutionnelles
  • Les recommandations de la HAS
  • Les outils de promotion de la bientraitance
  • Outils existants sur l’établissement
  • Liens avec les critères de certification
  • Processus favorisant la modification des comportements
  • Les adultes en situation d’apprentissage
    • Processus favorisant ou non la modification des comportements
  • Définir des objectifs afin de former des pairs en interne
  • Travaux de mise en application en sous-groupe
  • Axes d’amélioration individuels et collectifs
  • Synthèse et conclusion, post- test et questionnaire de satisfaction

Modalités pégadogiques

  • Méthodes : Pédagogie active intégrant des apports théoriques ciblés sur les concepts de bientraitance et de maltraitance prenant appui sur les référentiels de bonnes pratiques, des échanges et analyse de pratiques et des travaux en sous-groupes.
  • Supports d’animation : diaporama
  • Livret pédagogique intégrant l’ensemble du contenu de la formation, remis au format papier et/ou numérique à chaque participant.

Eléments d'évaluation et de traçabilité de la formation

  • Pré et Post test
  • Feuille d’émargement
  • Attestation de fin de formation
  • Grille de suivi de l’amélioration de la pratique (PAP)

Concepteur de la formation

Psychologue clinicien

Intervenant lors de la formation

Psychologue clinicien

Ref. COPBMT
Mise à jour le 4 août 2023

Public cible

Chef de service, toute personne en responsabilité, direction des soins, encadrement, représentant des usagers

Les prérequis

Aucun

Tarifs

INTRA : Nous contacter

Prochaines sessions

Les avis de nos clients et apprenants sur la formation

4.78/5