Enfance en danger

ObjeCtifs du programme

Ce programme de formation/DPC vise à repérer les situations d’enfant en danger ou en risque de l’être puis à agir de manière adéquate tant vis-à-vis de l’enfant et de son entourage, que de l’institution hospitalière, des services sociaux d’aide à l’enfance ou encore de l’institution judiciaire.

A l’issue du programme de formation/DPC, les professionnels de santé seront capables de :

  • Repérer les différentes situations d’enfant en danger ou en risque de l’être
  • Développer leur sens de l’observation pour identifier les signes de maltraitance et de troubles associés chez l’enfant en danger
  • Se positionner quant à leur responsabilité et à leur rôle face à ces situations
  • Identifier les structures d’appui (interne et externe à l’établissement) et leur rôle
  • Comprendre les différentes postures professionnelles à l’œuvre, en pluridisciplinarité
  • Rédiger une observation adaptée à la situation, dans le dossier de soin
  • Reconnaitre les profils à risque « agresseur » / « agressé »
  • Développer des habiletés relationnelles et une attitude adaptée à la situation, face à l’enfant et à son entourage

Liste des publics cibles

Cadres de santé, infirmiers, infirmiers puériculteurs, aides-soignants, auxiliaires de puériculture, éducateurs jeune-enfant, médecins, sages-femmes, etc… des services de pédiatrie, des maternités ou des urgences pédiatriques

Durée du programme : 4 jours répartis sur 6-8 semaines

Étapes préconisées

  1. Formation présentielle (2 jours) : Les situations d’enfant en danger ou en risque de l’être : définitions, prise en charge médicale, psycho-sociale et juridique: identification des structures d’appui.
  2. Analyse de la pratique en situation de travail (2 mois) : rédaction d’une observation sur une situation à risque d’enfant en danger (déjà vécue ou en cours)
  3. Formation présentielle (2 jour) : Présentation des observations : analyse des mécanismes psychologiques et des habiletés relationnelles en jeu, propositions d’amélioration. La prise en charge psychologique : les profils à risque, attitudes et comportement

Méthodes pédagogiques

Les formateurs remettent aux participants, en début de formation, les supports pédagogiques. Tout au long des 4 journées, les échanges sur les pratiques, les exercices à partir de vignettes, les jeux de rôles et le travail réalisé en intersession permettent aux participants de comprendre puis d’expérimenter les concepts et les principes de la prise en charge de l’enfant en danger ou en risque de l’être, dans la pratique professionnelle.

Programme de la formation

Journée 1
  • L’enfant en danger ou en risque de l’être (aspects cliniques et médicaux) :
    • Définition de la maltraitance
    • Les différents syndromes et situations à risque
    • Les examens
    • Le bilan initial
  • Une vision globale de la situation : recueil des données et cumul des clignotants
    • Entretien avec l’enfant, avec l’adulte(s)
    • Dimensions familiales, sociales, organisationnelles, culturelles et psychologiques
    • Observations des soignants, certificats médicaux
    • Liens avec les professionnels extérieurs connaissant ou pas la situation
  • La mesure des inquiétudes et les actions à mener en fonction de l’accord ou non des parents :
    • Action de soutien et relai avec les services médico-sociaux de secteur
    • Information préoccupante à la Cellule de Recueil des Informations Préoccupante
    • Signalement au Parquet
Journée 2
  • Prise en charge psycho-sociale de l’enfant en risque de danger
    • Echanges avec le(s) représentant(s) de la CRIP du Département : missions et rôles, organisation, traitement de l’IP, partage de l’information
    • Atelier : « Cas cliniques »
  • Prise en charge juridique de l’enfant en danger
    • Rédaction d’un signalement : que signaler et comment ?
    • Obligations légales de signaler et notion de secret professionnel
    • Exemple d’un protocole « Parquet / Hôpitaux » : confiance entre les institutions
    • Conduite à risques
INTERSESSION (6 semaines) : cf. APP paragraphe suivant
Journée 3
  • Prise en charge psycho-sociale de l’enfant en danger ou en risque de l’être
    • Présentation de l’observation réalisée sur la base :
      • Eléments significatifs de l’enfant rencontré et de ses proches
      • Outils de recueil d’information et de repérage utilisés
      • Problèmes identifiés et structures d’appui sollicitées
      • Travail pluridisciplinaire mené
    • Analyse qualitative de l’observation – ajustements théoriques et pratiques :
      • Difficultés rencontrées dans l’observation, travail sur le factuel et le subjectif
      • Mécanismes psychologiques en jeu
      • Habiletés relationnelles et relation d’aide : reformulation, bienveillance, écoute active
      • Propositions d’améliorations des observations dans le dossier de soin
    • Axes d’amélioration individuels et collectifs
Journée 4
  • Prise en charge psychologique de l’enfant en danger ou en risque de l’être
    • Les profils à risque :
      • Notion de vulnérabilité
      • Profils, symptômes et comportements de l’enfant victime
      • Profils, symptômes et comportements de l’agresseur
      • L’interaction maltraitante
    • Comportements du soignant vis-à-vis de l’enfant et de l’entourage :
      • Partage d’expériences vécues
      • Les mouvements émotionnels des soignants

Travail d’intersession de 6-8 semaines (en situation professionnelle)

A l’issue des deux premiers jours de formation, les participants devront identifier une situation à risque d’enfant en danger qu’ils ont déjà vécue, reprendre les éléments de l’observation initiale sur l’enfant et son entourage et de la prise en charge. Ils en font l’analyse critique et indiquent ce qu’ils auraient éventuellement transmis comme information dans le dossier de soins et/ou auraient fait intervenir comme structures d’appui, interne ou externe à l’établissement, dans cette situation. Ils rédigent les éléments de leur observation qui serviront de support à la troisième journée de formation : support à l’analyse des pratiques relationnelles et aux ajustements théoriques et pratiques nécessaires.

THÈME TRAITÉ SELON L’ORIENTATION PLURIANNUELLE PRIORITAIRE DU DPC – 2020 – 2022 – N° 42 :

IV- Assurer la coordination et la continuité des parcours et des prises en charges

  • Orientation no 42 : Repérage de la maltraitance et de la violence et conduite à tenir

MODALITÉ ET MÉTHODE HAS

  • Formation présentielle

Eléments d’évaluation

Formation

  • Attestation de fin de formation
  • Pré et post test formation présentielle
  • Rédaction des axes d’amélioration
  • Attestation de DPC

Formateurs

Médecin pédiatre, assistante sociale spécialisée dans l’aide à l’enfance, juriste et psychologue

Demande d’information complémentaire