Refus de soins et obstination déraisonnable

Ce programme de formation/DPC permet aux professionnels de santé de proposer une communication sereine face à une situation de refus de soins et/ou d’obstination déraisonnable par la mesure des différentes dimensions (juridiques, éthiques, psychologiques et physiologiques), par le repérage des enjeux entre les acteurs et par l’utilisation d’outils relationnels et d’évaluation appropriés.

OBJECTIFS DU PROGRAMME

A l’issue du programme de formation/DPC, les professionnels de santé seront capables de :

  • Mesurer les dimensions juridiques et éthiques du refus de soins et de l’obstination déraisonnable
  • Repérer les enjeux du refus de soin pour les soignés et pour les soignants
  • Identifier les dimensions psychologiques et/ou physiologiques sous-tendant le refus de soins et l’obstination déraisonnable
  • Utiliser les outils relationnels nécessaires au maintien d’une communication sereine tant avec les patients (et leurs proches) qu’entre les membres de l’équipe.

LISTE DES PUBLICS CIBLES

Médecins, cadre de santé, infirmiers, aides-soignants

DURÉE DU PROGRAMME : 2 JOURs

ÉTAPES PRÉCONISÉES

  1. Formation présentielle (1 jour) : le refus de soins et l’obstination déraisonnable
  2. Formation présentielle (1 jour) : Les outils diagnostiques, comportementaux et de communication

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

Le formateur remet aux participants, en début de formation, les diaporamas de formation et les supports pédagogiques. Tout au long des 2 journées, les échanges sur les pratiques, les cas cliniques permettent aux participants de comprendre puis d’expérimenter les concepts et les outils.

Programme de la formation

Journée 1 (9h-17h) : Le refus de soins et l’obstination déraisonnable

  • Définition : refus de soins, refus de traitement, obstination
  • Cadre juridique : loi Clayes – Léonetti,
  • Cadre et dimensions éthiques
  • Enjeux pour les soignants et pour les soignés

Journée 2 (9h-17h) : Les outils diagnostiques, comportementaux et de communication

  • Dimensions physiologiques et psychologiques. Outils d’évaluation : échelle d’autoévaluation de l’humeur, échelle MBI, mini GDS, EDD
  • Les outils relationnels : distance d’interaction, écoute active, communication non violente, process communication, toucher relationnel…
  • Cas particulier des fins de vie
  • Impacts du positionnement des soignés sur les soignants : niveau de stress, conflits d’équipe, rupture de la communication, zones de risque

THÈME TRAITÉ SELON L’ORIENTATION PLURIANNUELLE PRIORITAIRE DU DPC – 2020 – 2022 – N° 16 :

III. – Renforcer la réflexion éthique en santé et la place des usagers dans leur prise en charge

  • Orientation no 16 : Prise en compte des principes éthiques dans les pratiques professionnelles

MODALITÉ ET MÉTHODE HAS

  • Formation présentielle

ÉLÉMENTS D’ÉVALUATION

FORMATION

  • Attestation de fin de formation
  • Pré-test et post-test
  • Rédaction des axes d’amélioration
  • Attestation de DPC