Pilotage médico-économique d’une unité de soins ou d’un projet

Cette formation permet de s’initier aux principaux mécanismes médico-économiques régissant une unité de soins et à l’élaboration d’indicateurs favorisant les échanges entre les interlocuteurs hiérarchiques, au sein d’un établissement de santé.

La formation est animée selon les mêmes principes et méthodes pédagogiques qu’un programme de DPC mais le thème « Pilotage médico-économique » ne faisant pas partie des orientations nationales du DPC 2016-2018, la formation ne peut être enregistrée comme programme de DPC.

Objectif(s) du programme :

A l’issue du programme de formation, les professionnels de santé seront capables de :

  • Comprendre les principaux mécanismes économiques régissant un établissement de santé privé et une unité de soins.
  • Expliquer ces mécanismes et leurs conséquences à leurs équipes pour les associer aux enjeux.
  • Echanger avec leurs interlocuteurs hiérarchiques ou fonctionnels sur les sujets médico-économiques.
  • Piloter leur périmètre de responsabilité à l’aide d’indicateurs pertinents.
  • Contribuer à la démarche budgétaire de l’établissement.
  • Contribuer à l’amélioration de la valorisation de l’activité de soins.

Liste des publics cibles :

  • Cadres de santé, chefs de service,
    Pour une bonne efficacité de la formation, nous recommandons de ne pas dépasser 10 à 12 participants.

Durée du programme : 2 jours : 1 jour + intersession + 1 jour

Etapes préconisées

  1. Formation présentielle de 1 jour : appropriation des enjeux médico-économiques, apports en contenu et préparation de l’intersession.
  2. Analyse de la pratique en situation de travail : Mise en application des apports de la journée 1 par une application directe des acquis dans l’environnement de travail de chaque participant.
  3. Formation présentielle de 1 jour : retour et partage d’expérience, apports complémentaires par le formateur, synthèse des participants et expression de chacun sur ses souhaits d’application opérationnelle dans les mois suivants la formation.

Méthodes pédagogiques :

Le principe de formation proposé (formation-action) vise une mise en application rapide des apports théoriques du formateur. L’objectif recherché est un ancrage profond, dans la pratique même du professionnel, pour transformer la connaissance en compétence. Il apporte un fort retour sur investissement à l’action de formation. Le rythme alternant présentiel et application sur le terrain va permettre de donner un sens concret aux outils étudiés et favoriser leur appropriation.

Le formateur remet aux participants, en fin de journée, les diaporamas de formation et les supports pédagogiques.
Y compris durant la première journée d’appropriation des enjeux et d’apport en contenu, les participants sont placés dans une posture dynamique d’apprentissage par un questionnement orienté et concret sur la dimension médico-économique de leur fonction, traitée en tant qu’apports.

Programme de la formation :

Journée 1 – matin :

  • Tour de table rapide centré sur les problématiques et attentes des participants envers la formation.
  • Immersion dans un cas concret de décision médico-économique ==> découverte du lien coûts/activité, de la notion de compte résultat, approche succincte de la notion de bilan, enjeux d’optimisation capacitaire.
  • Apport sur les découvertes ci-dessus.
  • Exercice collectif/individuel de projection budgétaire : repérage des enjeux de planning de personnel et d’absentéisme, enjeux d’achat consommables et d’investissement.

Journée 1 – après-midi :

  • Apport sur la démarche budgétaire, la construction des tarifs et les mécanismes T2A, le dimensionnement des maquettes organisationnelles (plannings), la problématique de l’investissement.
  • Exercice de construction d’un tableau de bord de pilotage.
  • Apport et modélisation sur les indicateurs et les tableaux de bord.
  • Synthèse de la journée, briefing du travail d’intersession et préparation individuelle de l’intersession.

Travail d’intersession de 1 mois (en situation professionnelle)

Travail d’intersession à produire par chaque participant pour le 2ème jour :

  • Une analyse de l’occupation des capacités de production de son unité.
  • Une analyse plus ou moins fine des grands ensembles de recettes et de dépenses (en fonction de la disponibilité des informations de comptabilité analytique).
  • Une projection budgétaire (fictive mais réaliste) de l’exploitation de son unité.
  • Un travail de repérage de 3 à 5 indicateurs clés pour le pilotage de son périmètre de responsabilité.
  • Un retour d’expérience de transmission/échange avec leur équipe sur ces indicateurs de pilotage.
  • Un travail de prise de recul pour identifier ses acquis et ses axes de progrès.

Dans cet exercice d’intersession, ce n’est pas la justesse des résultats qui sera recherchée (disponibilité limitée des participants en dehors des temps de présentiel) mais leur parcours de découverte concrète des différents sujets d’apprentissage.

Journée 2 (présentiel) :

  • Tour de table rapide d’inclusion.
  • Restitution individuelle (ou sous-groupe) des travaux conduit durant l’intersession (principe de la « classe inversée ») : Echanges sur les constats, difficultés et apprentissages.
  • Apports complémentaires du formateur.
  • Projection de chaque participant dans sa pratique future : « qu’est-ce que je décide de mettre en œuvre à court terme dans ma pratique de cadre ? ».
  • Synthèse de la formation et évaluation.

ELÉMENTS DE TRAÇABILITÉ

FORMATION

  • Attestation de présence à la formation
  • Pré et post test formation présentielle