Prise en charge des troubles du comportement, de la violence et de l’agressivité des personnes

Cette formation permet aux professionnels de santé et aux personnels des établissements médico-sociaux d’acquérir les notions et les outils leur permettant d’adapter leurs comportements et leur communication face à des personnes présentant des troubles du comportement et dans des situations d’agressivité et/ou de violence.

Objectifs du programme

A l’issue du programme de DPC, les professionnels de santé seront capables de :

  • Définir et différencier les notions: agressivité, violence, stress, troubles du comportement
  • Identifier et différencier les troubles du comportement et savoir les évaluer avec un outil reconnu
  • Identifier les mécanismes psychologiques à l’œuvre dans la mise en place des comportements agressifs ou violents
  • Identifier les facteurs déclenchant de l’agressivité et de la violence chez la personne : résidents, entourage et soignants
  • Développer les attitudes et habiletés relationnelles favorisant un climat de confiance et de communication avec le résident et son entourage permettant de désamorcer les situations difficiles
  • Repérer les signes du syndrome d’épuisement professionnel des soignants (SEPS)
  • Mettre en place et en œuvre des outils de prévention et de remédiation
  • S’appuyer sur les Préconisations de la HAS sur la prise en soins des troubles du comportement

Liste des publics cibles

infirmiers, aides-soignants (éventuellement ASH)

PRÉREQUIS

Il n’y a pas d’autre prérequis pour s’inscrire à cette formation que d’être professionnel dans l’une des professions ciblées

Durée du programme : 2 jours

(EN OPTION : + 1 jour à distance)

Étapes préconisées

  1. Formation présentielle (2 jours) : concepts et apprentissage des outils relationnels
  2. En option : Analyse de la pratique présentielle (1 jour) : analyse des cas concrets réalisés durant l’intersession, échanges et propositions d’amélioration,

Acquisition et perfectionnement des connaissances

Méthodes pédagogiques

Le formateur remet aux participants, en début de formation, les diaporamas de formation et les supports pédagogiques. Tout au long de la session, les échanges, partages d’expérience, analyses des pratiques, exercices permettent aux participants de comprendre puis d’expérimenter mécanismes de la violence et de l’agressivité ainsi que les prises de conscience et remédiations possibles.

Programme de la formation :

Journée 1 : des origines au passage à l’acte

  • Le trouble du comportement = stratégie d’adaptation hors normes des patients atteints de maladies neurodégénératives : chemins cognitifs, histoire de vie, capacités préservées
  • Définitions : émotion versus sentiments, agressivité, violences, passages à l’acte, troubles du comportements liés ou non à la démence (troubles psychologiques transitoires, SPCD)
  • Un outil pour que tous parlent le même langage : échelle NPI
  • Mécanismes psychologiques : la “juste distance”, le cycle de l’attachement, les mécanismes de défenses… Repérage face aux démences, aux pathologies psychiatriques
  • Rappel des origines de l’agressivité et de la violence : culpabilité et/ou culpabilisation, idéalisation, bouc émissaire
  • La violence !…et moi : évaluation de l’agressivité, confiance en soi, assertivité
  • Repérer les comportements et situations “à risque” : déclencheurs des réactions agressives, situations difficiles, personnalités difficiles, troubles du comportement liés à la démence
  • Le conflit dans la relation d’aide
  • Comprendre le mécanisme des réactions « hors-norme »
  • Il n’y a pas de réaction déraisonnée sans raison…

Journée 2 : Les outils de résolution

  • Outils de communication : les règles de la communication interpersonnelle, bases de la communication non violente, communiquer avec un résident dément
  • Désamorcer les jeux relationnels : Sortir du triangle dramatique, Les bases de la négociation, Les éléments de complexité : menaces, insultes
  • La crise… et après? Remédiations individuelles et collectives, préventions des nouvelles crises, soins adaptés
  • Élaboration des actions de remédiations : définition des actions retenues par les stagiaires, mise en place des outils si nécessaire
  • Un mot sur les traitements médicamenteux

Analyse de la pratique professionnelle

Travail sur des cas concrets rencontrés dans le service, pendant l’intersession. Des échanges sur les pratiques sont animés par le formateur, autour d’études de cas. Les participants identifient leurs axes de progrès et les rédigent en fin de séance.

Journée 3 (oPTIONNELLE)

  • Etudes de cas
  • Mise en place d’un programme d’amélioration : définition objectifs, proposition moyens, etc…

THÈME TRAITÉ SELON L’ORIENTATION PLURIANNUELLE PRIORITAIRE DU DPC – 2020 – 2022 – Infirmier N° 185 :

IV- Assurer la coordination et la continuité des parcours et des prises en charges

  • Orientation no 185 : Gestion de la violence et de l’agressivité des patients et de leur entourage

MODALITÉ ET MÉTHODE HAS

  • Formation présentielle

ÉLÉMENTS D’ÉVALUATION

FORMATION

  • Pré-test et post-test
  • Rédaction des axes d’amélioration
  • Attestation de fin de formation
  • Attestation de DPC

ACCESSIBILITÉ

L’accessibilité des locaux, pour les personnes en situation de handicap, dans lesquelles se déroulent les formations « inter » d’A&M-DPC a été vérifiée pour chacun des lieux proposés. A&M-DPC s’est mis en contact avec les organismes de financement potentiels ainsi que les associations locales, susceptibles d’accompagner l’accessibilité des personnes en situation de handicap aux formations A&M-DPC.

TAUX DE SATISFACTION ET DE RECOMMANDATION 2019

Le taux de satisfaction des participants à cette formation est de 4,63 / 5 (“Très satisfait” = 4 et “Excellent” = 5).

Le taux de recommandations est de 99,6 % des réponses exprimées (représentant 88 % des participants).

Demande d’information complémentaire