Construire un programme de maîtrise de l’antibiorésistance

Le programme de DPC vise à initier une démarche pour la construction d’un programme de maîtrise de l’antibiorésistance en suivant les recommandations nationales du PROPIAS à partir des outils à disposition des établissements.

RÉALISÉ EN PARTENARIAT AVEC LE CPIAS OCCITANIE

OBJECTIFS DU PROGRAMME

A l’issue du programme de DPC, les professionnels de santé seront capables de :

  • Identifier les différents acteurs et leurs rôles dans la construction du programme
  • Développer et argumenter une démarche d’amélioration du bon usage des antibiotiques impliquant ces acteurs
  • Repérer les indicateurs permettant de suivre les résultats de ce programme
  • Construire un audit d’évaluation de la prescription des antibiotiques

LISTE DES PUBLICS CIBLES

Praticiens hygiénistes, microbiologistes et référents Antibiotiques

PRÉREQUIS

Il n’y a pas d’autre prérequis pour s’inscrire à cette formation que d’être professionnel dans l’une des professions ciblées

DURÉE DU PROGRAMME : 1 MOIS DONT 1 JOUR DE FORMATION

DATE ET LIEU

  • Cette formation est susceptible d’être à nouveau organisée, à partir de 2022 (dates à venir) :
    • Cette session est organisée en priorité pour les professionnels de la Région Occitanie
    • Lieu à définir
  • d’autres sessions pourront être organisées, en inter ou en intra, dans d’autres régions, à la demande.

Pré-inscription en ligne à venir  Demande d’information (autres sessions)

 TARIF 2020 : 240 € PAR PERSONNE

ÉTAPES PRÉCONISÉES

  1. Formation présentielle (1 jour) : présentation des actions à mettre en œuvre et des outils à disposition pour construire un programme de lutte contre l’antibiorésistance
  2. Analyse de la pratique en situation professionnelle (1 mois) : réalisation d’entretiens et de réunions avec les principaux acteurs pour l’écriture du programme d’amélioration intégrant son évaluation dans le temps

ACQUISITION ET PERFECTIONNEMENT DES CONNAISSANCES :

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES :

Les formateurs remettent aux participants, en début de formation, les diaporamas de formation et les supports pédagogiques. Tout au long de la journée, les échanges sur les pratiques, les exercices et les ateliers permettent aux participants d’identifier les acteurs, les différentes actions et différents outils disponibles pour construire un programme adapté à la réalité de leur structure.

PROGRAMME DE LA FORMATION

JOURNÉE 1 – MATIN

  • Pourquoi une politique de bon usage des antibiotiques ?
  • Moyens de suivi de la consommation des antibiotiques et de son impact écologique
  • Pharmacodynamie et pharmacocinétique pour une meilleure compréhension de l’impact écologiques des antibiotiques
  • Le bon usage des antibiotiques en pratique

JOURNÉE 1 – APRÈS-MIDI

  • Les protocoles d’antibiothérapie : intérêt, modalités de mise en place, de diffusion, de promotion
  • Audit d’évaluation de la prescription des antibiotiques de l’élaboration à la restitution
  • Mise en situation :
    • Analyse de résultat de consommation
    • Analyse de résultat de surveillance des BMR
    • Analyse de dossier clinique
  • Avoir un réseau d’infectiologue

ANALYSE DE LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE :

A l’issue de la journée de formation, les participants mettront en œuvre une démarche collaborative au sein de leur établissement avec l’ensemble des acteurs impliqués afin de définir les principaux axes du programme de lutte contre l’antibiorésistance adapté à l’établissement.

Ils ont deux mois pour réaliser ce travail d’analyse de la pratique en situation professionnelle et le renvoyer aux formateurs.

  • Réalisation d’entretiens et  réunions avec les principaux acteurs
  • Validation du programme d’amélioration intégrant son évaluation dans le temps
  • Calendrier de mise en œuvre

FORMATEURS

  • Dr Olivier BAUD, Médecin hygiéniste et infectiologue – CPIAS ARA
  • Dr Cécile MOURLAN, pharmacien hygiéniste – CPIAS Occitanie

THÈME TRAITÉ SELON L’ORIENTATION PLURIANNUELLE PRIORITAIRE DE DPC – 2020-2022 – N° 10 :

II- Garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des soins

  • Orientation N° 10 : Juste prescription des antibiotiques et mesures de prévention des infections, y compris pour les infections graves (sepsis) pour maîtriser l’antibiorésistance

MODALITÉS ET MÉTHODES HAS

  • Formation présentielle

ELÉMENTS D’ÉVALUATION ET DE TRAÇABILITÉ

FORMATION

  • Attestation de présence à la formation

APP

  • Rédaction des axes du programme de lutte contre l’antibiorésistance et du calendrier de mise en œuvre
  • Attestation de DPC

accessibilité

L’accessibilité des locaux, pour les personnes en situation de handicap, dans lesquelles se déroulent les formations « inter » d’A&M-DPC a été vérifiée pour chacun des lieux proposés. A&M-DPC s’est mis en contact avec les organismes de financement potentiels ainsi que les associations locales, susceptibles d’accompagner l’accessibilité des personnes en situation de handicap aux formations A&M-DPC.