Analyse approfondie des causes d’une bactériémie à SARM

Réalisé en partenariat avec lE CPIAS Occitanie

Objectifs du programme

Développer sa capacité à animer une réunion pluridisciplinaire d’analyse approfondie des causes, à identifier les facteurs à explorer et à en assurer la traçabilité, dans le cas d’une bactériémie.

A l’issue du programme de DPC, les professionnels de santé seront capables de :

  • Identifier les facteurs à explorer dans l’analyse approfondie des causes d’une bactériémie à SARM
  • Repérer les difficultés pouvant se rencontrer dans l’animation d’une réunion d’analyse approfondie et d’y remédier
  • Animer une réunion pluri disciplinaire d’AAC et de dégager des axes d’amélioration
  • Rédiger un rapport de cette analyse

Liste des publics cibles

Tous professionnels de santé hygiénistes ou gestionnaires du risque infectieux

PRÉREQUIS

Il n’y a pas d’autre prérequis pour s’inscrire à cette formation que d’être professionnel dans l’une des professions ciblées

Durée du programme : 1 jour

Date et lieu

  • de nouvelles sessions pourront être organisées, en inter ou en intra, dans d’autres régions, à la demande.

Pré-inscription en ligne (session à définir)

Demande d’information (autres sessions)

étapes préconisées

  1. Formation présentielle (1/2 jour) : méthodologie de l’analyse approfondie des causes (AAC) d’une bactériémie, présentation de l’outil CCLIN d’aide à l’AAC
  2. Analyse de la pratique professionnelle, en présentiel (1/2 jour) : 2 jeux de rôle (2 sous-groupes) : animation d’une réunion d’analyses approfondies des causes d’une bactériémie

Acquisition et perfectionnement des connaissances

Méthodes pédagogiques

Les formateurs remettent aux participants, en début de formation, les diaporamas de formation et les supports pédagogiques. Tout au long de la journée, les échanges sur les pratiques, les exercices et les ateliers par simulation permettent aux participants de comprendre puis d’expérimenter les bonnes pratiques de l’analyse approfondie des causes d’une bactériémie.

Programme de la formation – J1 – Matin

  • Intérêt de l’AAC parmi les outils de la LIN
  • Epidémiologie des bactériémies à SARM
  • Facteurs de risque et prévention
  • Présentation de l’outil AAC des bactériémies à SARM des CCLIN

Analyse de la pratique professionnelle

A l’issue de la première ½ journée de formation, les participants constituent 2 sous-groupes de travail afin de pouvoir participer par rotation aux deux ateliers de simulation d’analyses approfondies des causes de bactériémies avec attribution d’un scénario par participant pour chaque rôle, identification des causes immédiates et latentes, identification des propositions d’amélioration, élément du rapport d’AAC.

A l’aide d’un questionnaire d’auto-évaluation, les participants identifieront les points forts et les points faibles de leur pratique en matière de simulation d’analyses approfondies des causes du risque infectieux, dans leur exercice professionnel, afin de se préparer au mieux à l’animation d’une AAC de la prochaine bactériémie à SARM dans leur établissement, en s’entourant éventuellement de compétences complémentaires.

J1 – Après-midi

  • Ateliers de simulation d’analyses approfondies des causes de 2 bactériémies
  • Questionnaire d’auto-évaluation
  • Analyse qualitative – ajustements
  • Axes d’amélioration individuels et collectifs

Thème traité selon les orientations nationales

  • Orientation n° 29 : Lutte contre les infections associées aux soins

Modalité et méthode HAS

  • Formation présentielle
  • Analyse de la pratique professionnelle en présentiel, à partir d’activités et d’outils proposés.

Eléments d’évaluation et de traçabilité

Formation

  • Attestation de présence à la formation
  • Pré et post test formation présentielle

APP

  • Questionnaire d’auto-évaluation de l’analyse approfondie des causes du risque infectieux
  • Rédaction des axes d’amélioration
  • Attestation de DPC

Formateurs

  • Cécile MOURLAN, Pharmacien hygiéniste – Praticien coordonnateur, ARLIN Languedoc Roussillon (LR)
  • Pierre PARNEIX, Médecin hygiéniste, Directeur du CCLIN Sud-Ouest.

accessibilité

L’accessibilité des locaux, pour les personnes en situation de handicap, dans lesquelles se déroulent les formations « inter » d’A&M-DPC a été vérifiée pour chacun des lieux proposés. A&M-DPC s’est mis en contact avec les organismes de financement potentiels ainsi que les associations locales, susceptibles d’accompagner l’accessibilité des personnes en situation de handicap aux formations A&M-DPC.